BACO trio : musique shigoma, shakasha, m’lélézi, reggae

En partenariat avec le cinéma le Reg’Art

Ouverture des portes à 19h30 – Concert à 21h15

Baco est un artiste très complet, auteur-compositeur et interprète. Bercé dans son enfance par les sons de la forêt tropicale mahoraise et malgache, il a grandi au rythme des « n’goma », les tambours traditionnels de ce coin de l’océan Indien. A l’âge de 10 ans, BACO découvre la guitare électrique qu’il ne quittera plus.

Quand on sait que l’archipel des Comores et Madagascar sont un « carrefour », lieu de rencontre de cultures musicales millénaires issues des deux côtes de l’océan Indien, l’Afrique et l’Asie, on saisit rapidement l’univers musical de l’artiste, insolite et habité de polyphonies.

Adolescent, BACO quitte Mayotte à la découverte de la France hexagonale. Le passage de la forêt tropicale à la jungle du béton marque sa musique à jamais. Installé à Paris, BACO multiplie les scènes nationales et internationales.

Dans ses premiers albums, l’artiste part à la recherche de la fixation de son style propre. C’est en expérimentant progressivement l’association de ses racines traditionnelles au rock, au reggae, avec des nuances blues et jazz, qu’il travaille à sa proposition musicale. C’est ce qu’il nomme aujourd’hui R’n’G, le « R » se référant à l’électrique du rock et du reggae, et le « G » au « goma », pour la pulsation tambourique de sa tradition .

Au long de sa carrière et dans l’esprit du R’n’G, BACO a rencontré et collaboré avec plusieurs artistes d’horizons musicaux différents : de Keziah Jones aux membres de Black consortium de NYC tels que Hanifa Walidah du groupe Brooklyn Funk Essentials ou encore Earl Blaise…

Son dernier opus « Rocking my roots », dont la sortie est prévue en octobre prochain, est une étape de plus vers l’aboutissement du R’n’G. Un équilibre musical et une vision actuelle de notre univers qui se construit entre la transe du rythme ternaire, au caractère mystique et spirituel, et la cadence binaire issue de la construction mentale de notre système contemporain.
« Rocking my Roots » est un album aux arrangements pointus et aux mélodies envoûtantes. La voix intense de BACO ne laisse pas indifférent tout comme son R’n’G qui intrigue et interpelle.

BACO est aussi technicien au son formé à l’Opéra national de Paris, et est à l’origine de quatre albums :
– “Kara lala” (Night & Day)
– “Questions” (Cobalt / Melodie)
– “Martyr’s blues” (Nocturnes)
– “Kinky Station” (Hiriz/Anticraft)