Chant diphonique et musique de Mongolie

Musicien de renommée internationale et membre du trio « Les Violons Barbares », Enkh Jargal dit Epi est originaire de Mongolie du Nord. Il explore le chant harmonique (xhöömei) ainsi que le chant de gorge chamanique (kargyraa) en s’accompagnant du morin khoor, vièle à tête de cheval traditionnelle des cavaliers mongols.
Ancien élève du conservatoire d’Oulan Bator, Epi est devenu un maître dans la pratique des techniques musicales spécifiques à la culture de son pays.