« Pardeh » – Musique persanne: chant, setar, daf

En partenariat avec le cinéma le Reg’Art

Ouverture des portes à 19h30 – Concert à 20h00.

Farshad Soltani a fondé ce trio avec ses enfants Ava et Darius, nourris par la transmission orale de la musique et de la poésie Persane. Musicien aux compétences multiples, il jouera les instruments traditionnels persans. Ava, sa fille, avec sa voix jeune et puissante, incarnera tout naturellement la poésie et le chant traditionnel persan. Son fils Darius, animé par la passion du rythme, jouera les percussions iraniennes.

Le mot « pardeh » est commun à la poésie et à la musique persane. Il signifie « rideau » (voile) ou encore « intervalle musical ». Ce mot a été utilisé pour exprimer le secret de la vie, fondé sur la vibration. La poésie persane utilise des mots de l’univers musical pour exprimer la spiritualité. C’est ainsi que poésie et musique s’unissent pour servir l’expression symbolique d’un processus de transmutation et d’alchimie intérieur. Ceci s’inscrit dans la grande tradition des poètes mystiques persans tels que Rûmi, Hâfez et Khayam.